Pension Lutwidge

L'éternité, c'est long, surtout vers la fin.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alistair Owen Alexander Dumoulin

Aller en bas 
AuteurMessage
Alistair Dumoulin

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/03/2010
Particularité : Modéliseur
Humeur : Espiègle~~

MessageSujet: Alistair Owen Alexander Dumoulin   Ven 19 Mar - 0:45

PERSONNAGE.

  • NOM : Dumoulin

  • PRÉNOM : Alistair Owen Alexander

  • AGE CONSTANT : 17

  • PARTICULARITÉ : C’est un « modéliseur ». Dans les limites de ses capacités physiques, il peut rendre un objet malléable à souhait et en modifier la forme, l’aspect, ou la couleur. (Tout se transforme en pâte à modeler sous ses mains v_v). Il ne peut cependant pas modéliser les choses en éléments (feu, eau, vent, etc..) ni faire « apparaître » une matière, il lui faut obligatoirement une base (principe de l’équivalence comme dans FMA) et modéliser des êtres vivants lui demanderait trop de pouvoir (donc il a même pas essayé, c’est impossible pour lui).




  • HISTOIRE :
    « Je suis né en Irlande de Françoise Dumoulin née Guillet, et de Jacques Dumoulin, tous deux français d’origine française, des « 100% purs races », comme on dirait. A ce moment là, moi, Alistair Owen Alexander, j’ignorais encore dans quel foutoir j’allais atterrir. Mes parents, ces deux imbéciles passionnés de culture celtique, sont tous deux des mordus de l’Irlande, qu’ils jugent être une des dernières terres vierges de la bêtise humaine. De magnifiques contrées, l’Irlande, on y parle l’anglais, et l’irlandais -le gaélique- les choses y paraissent simples et bonnes, à cause d’une culture très bonhomme mais très imprégnée dans l’esprit des Irlandais. Par conséquent, à ma naissance, mes parents jugeaient avoir bien mieux à faire qu’à s’occuper d’un petit blondinet de mon espèce. Ils ne se sont pas abstenus de m’éduquer, évidement, mais j’ai toujours ressenti ma présence avec eux en Irlande comme celle d’un boulet que l’on accrocherait au pied d’un détenu pour qu’il puisse ressentir chaque jour le poids inconstant de son emprisonnement, loin de la liberté à laquelle il aspire, loin de SA liberté.

    A l’école, je parlais couramment l’anglais -parler en irlandais dans la cour était jugé ringard- le gaélique en cours, et le français à la maison. Ce mélange de cultures qui me tournaient toutes le dos, que je haïssais presque, m’a conduit à m’isoler du monde extérieur, et à vivre solitaire pendant les 12 premières années de ma vie. Enfin, je vous dis ça, mais n’en parlez pas, hein !

    Pendant cette période, je me suis découvert un don qui émanait d’un désir très puissant que j’avais de « contrôler ». Tout m’échappait, mais je pouvais modeler les choses : j’étais maître de tout autour de moi. C’est en retournant en France, alors que le long permis de séjour de mes parents avait expiré, que j’ai réalisé une chose : je voulais que tout le monde me voie, et… avec mon don, j’en avais les moyens. J’étais devenu le « gars populaire », usant à tord et à travers de mon pouvoir pour faire croire que je pouvais accomplir des choses... effrayantes. J’ai « tordu » des dizaines de barres en fer, battu nombre de gens au bras de fer, changé de style entièrement d’une semaine à l’autre, et fait tout ce qui était faisable pour se faire remarquer. Et j’avais réussi, j’étais au sommet. Hélas, j’étais également quelqu’un à qui la chance n’a jamais sourit : je faisais des gaffes improbables, et finissait avec des psychopathes comme groupies, ou d’autres histoires du genre. De plus, cause de problèmes financiers, nous avons beaucoup déménagé une fois en France.

    D’ailleurs psychopathe... on peut m’en traiter. Durant toutes ces années de solitude, mon esprit s’est fermé, mais pas mon côté espiègle. Quelque part pendant mon enfance, j’ai décidé que je ne serais l’ange gardien de personne. Non, moi, je suis le démon malfaisant. Secrètement, tel superman, j’enfile mon habit ultra-classe de démon, me modélise des cornes et des ailes, et vais souffler aux nobles citoyens des idées malsaines. Ce stratagème m’a conduit à faire prendre 12 kilos à la voisine aux chats aigris, repeindre sa maison en rose à M.Lustucrure, rendre la fille d’untel malade d’amour pour mes amis, et d’autres. Tout ce que la voix sadique, malfaisante, malhonnête, méchante, irresponsable, idiote, et égocentrique dans vos têtes vous dit, je l’ai matérialisé autant que possible. Cette sensation est si bonne, quand vous savez que les gens payent. Que les gens sont corrompus, et que vous êtes à l’origine de ce mal. Ces derniers temps, je n’ai cependant plus beaucoup d’imagination, mais vous ne serez jamais à l’abris des irrésistibles malfaisances du démon en moi. Oh ! Rien de méchant, rassurez vous, juste des blagues.

    Vous vous en serez doutés, je ne suis pas ici de mon plein gré. Si j’avais pu, je serais resté dans ma Bretagne tranquille, à rencontrer du beau monde, même si mes deux parents que j’exècre seraient restés avec moi. Mais un soir, en rentrant, j’ai trouvé qu’ils ne me regardaient pas comme d’habitude. Déjà, ils me regardaient, ce qui constituait en soi une chose étrange et hors du commun. En leur demandant ce qu’ils avaient au juste, j’ai compris qu’ils m’avaient vu, ou savaient pour mon don. La seule chose dont je me rappelle, c’est d’un coup de fil, qui me disait que j’allais déménager dans une école « pour les cas comme le mien, qui montrent trop au reste du monde qu’il existe des gens comme ça ». D’autres gens aux pouvoirs surhumains ? Super ! Me suis-je dit. Une chose est sûre, mes parents me croient fou, je suppose que leur réaction est normale. Enfin, ce matin, on est venu me chercher dans une voiture noire pour m’amener à cette pension bizarre. Je ne sais pas trop vers où je vais, je sais que je n’ai pas le choix, et que ce sera la dernière fois que j’écrirais l’histoire de ma vie sur une feuille blanche, ça passe le temps, mais si quelqu’un tombe sur ça.. ça craint pour moi.»

    Alistair traça son point final, rangea ses affaires dans son sac de voyage, puis fixa l’extérieur avec un air songeur.

    « N’empêche, ça peut être drôle, là-bas.. »

  • DESCRIPTION PHYSIQUE :
    De taille moyenne, des yeux bleu luisants et un peu effrayants qui vous guettent, des cheveux mi-longs, un air blasé et classe, des habits d’ado relaxé ? Vous êtes en face d’Alistair. Il adopte plusieurs styles vestimentaires, mais ses préférés sont ceux de junkie, de skateur, et de rockeur qu’il adapte sur lui à merveille. La moindre des choses qu’on puisse dire, c’est qu’Alistair a un aspect très esthétique. Il lui arrive de se teindre les cheveux grâce à son don, ou de modifier l’apparence générale d’un de ses habits. Il a un regard d'aigle : transperçant, profond, insondable, mais aux couleurs du ciel : bleu, pur, insouciant. Il a une apparence qui sied à son age et n'est ni petit ni grand.
    Lorsqu’il se déguise en démon, il se colore les cheveux en blanc, revêtit une tenue spéciale avec un pantalon noir taillé cigarette, bas de femme blanc sur la jambe gauche, une chainette où sont accrochés des coeurs de papier blancs au pantalon, une veste à fourrure au col (dont on aperçoit un bout sur l'avatar), et une paire de bottes. Il se modélise des cornes et de fausses ailes (qui sont pas réelles, il ne peut pas voler, c’est juste un déguisement très réaliste) et rend le bout de ses doigts longs, pointus, comme des griffes.

    [J'ai choisi comme avatar son apparence démoniaque car c'est celle qu'il préfère et qu'il porte le plus souvent v_v]

  • DESCRIPTION MORALE :
    Garçon très étrange à l’extérieur, Alistair reste relativement normal de l’intérieur. Mis à part ses quelques altercations avec de jeunes éphèbes trop populaires et superficiels à son goût, le démon est un adolescent passif dans la fleur de l’age : il aime et désire les demoiselles, passe son temps à se goinfrer, joue de la guitare et (moins courant) de la harpe (choix de ses parents.. qui l’ont forcé, la harpe étant le symbole de l’Irlande) et déteste le lycée ainsi que les institutions supérieures où il a un niveau scolaire moyen, mais paraît excellent car sa moyenne générale est remontée par son niveau d’anglais exceptionnel. Il témoigne cependant d’un grand respect envers les autres... quand il n’a pas décidé de leur mettre de la poudre aux yeux ! Dans ce cas, il utilisera son don autant que possible dans le but d’être bon orateur, et cela lui arrive malheureusement trop souvent.
    Parmi ses qualités se cachent un énorme défaut : la malchance. Bien que très à l’aise à l’oral, Alistair se voit affligé des plus belles et improbables crasses qui peuvent arriver à l’être de genre humain. De métro en panne à accident de bus, il se targue d’avoir nombre de blessures de « guerre ».
    Enfin, il fait de sa manie de déguisement sa « marque de fabrique » : il trouve que cela lui donne un côté mystérieux, et comme il adore crâner et qu’il se trouve effrontément classe, il n’hésite pas à se donner des airs de ténébreux. Cependant, une fois son application à avoir l’air sexy perdue, il devient quelqu’un qu’il est bon de connaître : bon, loyal, serviable, mon petit démon a tout d’un bon chien-chien. De plus, ayant beaucoup souffert de son enfance, il témoigne d’une grande pitié envers les mal-aimés.

  • MUSIQUE :
    Paranoid doll - Gakupo



JOUEUR.

  • SURNOM : Sib’ x) (j’ai honte des autres)
  • AGE :
    16
  • OU AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ?
    Bah.. J’ai des contacts, hin hin !(... ou plutôt : je suis Yôsei qui fait son coming back xD)
  • AIMEZ-VOUS LES POMMES DE TERRES ?
    Bon par Ill' :3
  • LE MOT DE LA FIN :
    Rastignac. (Oui oui, de la comédie humaine de Balzac, lui même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Israel Knopfer
Prince petit pois
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 26
Localisation : sous l'arbre à petits pois
Particularité : faiseur de petits pois
Humeur : rieuse

MessageSujet: Re: Alistair Owen Alexander Dumoulin   Ven 19 Mar - 19:39

Hé bien, voilà une fiche très intéressante! = D
bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Lipkin
Miss Haribo
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 23
Localisation : Je crois que je suis ici. Mais j'suis pas sure.
Particularité : Faire des calins, des cookies, des emmerdes.
Humeur : kyatante

MessageSujet: Re: Alistair Owen Alexander Dumoulin   Ven 19 Mar - 22:19

Hello my friend!
Tu as toutes tes lignes, un avatar sympa, un beau mec avec un don interressant, nous ne demandons rien de plus pour une validation!
Alors voilà, -roulement de tambour- tu es de la famille =D
J'essaye de te mettre ta couleur -tousse tousse- et tu peux rp à ta guise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ill'
Mademoiselle Meringue
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 23/01/2010
Localisation : Sous ton lit.
Particularité : Illusionniste
Humeur : Confuse.

MessageSujet: Re: Alistair Owen Alexander Dumoulin   Ven 19 Mar - 22:24

Hello hello! J'adore le prénom de ton personnage xD
En tout cas bienvenuuuuue, contente que tu te sois inscrite > < Pareil, plus tard ça sera mieux organisé, mais pour le moment, si tu as une idée de rang pour Alistair, j'peux te le mettre =D Sinon j'espère que tu t'amuseras bien tout ça tout ça, bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alistair Owen Alexander Dumoulin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alistair Owen Alexander Dumoulin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Alistair Souleater
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» ALEXANDER OVECHKIN .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Lutwidge :: Hors-RPG :: Registre :: Registre des élèves-
Sauter vers: