Pension Lutwidge

L'éternité, c'est long, surtout vers la fin.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un peu de musique ~~ [Ley Nah]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alistair Dumoulin

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/03/2010
Particularité : Modéliseur
Humeur : Espiègle~~

MessageSujet: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Ven 19 Mar - 23:00

A peine arrivé au pensionnat, Alistair prit la décision de visiter en premier lieu ce qui allait être à la base de son nouveau calvaire : les salles de cours. Non sans être intéressé par les salles de langues et de mathématiques, il fila au plus court vers les salles de musique, paradis des yeux comme des oreilles à son idée. Il posa délicatement ses doigts fins sur la porte, hésita un instant avant d'entrer du plus lentement qu'il pouvait, contemplant avec émerveillement ce qui s'offrait à son regard. Il admirait tout ce qui portait à la musique, et bien que ne sachant jouer que de l'éternelle flûte à bec, la guitare et sa harpe adorée, s'estimait très "calé" dans ce domaine.

C'était une salle de cours comme il en eut jamais rêvé. Tout lui semblait à sa place, parfaitement rangé, prêt et fait pour être employé. Il s'approcha d'une guitare. Noire, luisante, sobre, mais classe : "Comme moi" pensait-il. Il joua quelques accords, et, peu convaincu par le son qu'elle produisait, se décida à l'accorder, avant de lamentablement échouer, et de la reposer, en silence. Il n'avait peut être rien à faire ici ? Il se contentait de visiter. Non, mieux ! Si on lui demandait, il cherchait quelqu'un. Il tourna lentement la tête vers la gauche quand il aperçut une guitare particulière. Elle était plus fine, plus légère, plus pâle.

Ah, celle là, elle doit coûter super cher ! Ma petite, ton bois est formidable.. pourquoi t'a-t-on destiné à devenir aussi banale qu'une guitare acoustique ?

Il mit sa main sur la guitare, la fit descendre le long du manche, tout en en modifiant la forme. C'était complexe, très complexe, mais il connaissait par cœur la forme qu'il allait donner à cette guitare. Il faisait des courbes, profitait au maximum de ce bois d'exception, et constituait tel un artiste de ses dix doigts un véritable chef-d'œuvre instrumental. Petit à petit, en quelques secondes, l'acoustique devint une magnifique et majestueuse harpe dont il profita et se mit aussitôt à jouer. Il n'était pas à court de morceaux mélodieux, on ne peut l'être lorsqu'on joue de la harpe depuis aussi longtemps que lui. Il devenait maître de son jeu, de son objet, du son lui même et du silence aux alentours et il adorait ça. Il ignorait simplement le temps qui pouvait s'écouler, mais sourire aux lèvres, il restait là à contempler la beauté du son produit par les cordes de son nouvel instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ley Nah Hope

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Dans un manoir en Cymru
Particularité : Vampire
Humeur : Sanglante

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Sam 20 Mar - 0:09

Un coton blanc légèrement transparent, doublé d'une délicate dentelle noire, finement soulignée de petites broderies argents. Le tout , soigneusement monté sur un manche en ivoire sculpté avec soin. Le soleil brillait et Ley Nah n'avait pas trouver meilleur moyen pour lutter contre la course folle d'Helios. Malheureusement , son efficacité n'était pas vérifiée étant donné que les rayons de l'astre parvenaient à se frayer un chemin à travers le tissus. Si la belle avait pu, il est certain qu'elle lui aurait fait subir ses canines pour l'empêcher de conduire ce maudit char. Eole quant à lui, savait se montrer doux et agréable, il faisait danser les longs cheveux de Ley Nah tout autour d'elle. Elle aimait les voir virevolter ainsi. Rêveuse, elle progressait d'un pas lent vers la porte d'entrée et s'amusait à imaginer toutes les choses qui l'attendaient. Elle savait pertinemment que la vie à Lutwidge ne serait pas aussi fleurie que celle qu'elle avait connu jusqu'à présent. Du temps où les Hope étaient encore au complet, ses parents ne cessaient de lui répéter « Règlement sur mesure » ainsi que « Discipline de fer » lorsqu'ils parlaient de la pension, tout ces termes à valeur hyperbolique pour implicitement dire à leur fille qu'il était préférable qu'elle ne porte atteinte à la vie de personne. Chose que Ley Nah n'avait jamais réussi à faire jusque là. Ses fines mains glacées tenaient nerveusement sa grande ombrelle blanche et sa petite valise sombre qui , a chacun de ses pas, cognait contre sa jambe droite dénudée. La robe qu'elle portait était très légère , il en aurait fallut un tout petit plus pour qu'elle soit totalement transparente. Blanche, joliment décorée d'un énorme nœud bleu pale au niveau de la taille, elle illustrait parfaitement le style vestimentaire de cette jeune suceuse de sang.
Lorsqu'elle arriva enfin devant la grande porte, elle posa sa petite valise et replia soigneusement sa belle ombrelle. D'une main hésitante, elle poussa la porte, ce geste marquait le début de sa nouvelle vie. Vie, qu'elle aurait beaucoup de mal à supporter. Ses grands yeux bleus violets balayèrent la pièce et en un battement de cil, son opinion était toute faite : « Charmant ». La blondinette pénétra dans le bâtiment et reprit ses petites affaires. Du coin de l'oeil, elle aperçut quelques plans disponibles à l'entrée. Un sourire fier s'afficha sur ces lèvres :

« Les plans … c'est pour les faibles»

Et Ley Nah se mit en route pour sa chambre imaginaire. Elle ne connaissait pas du tout les lieux mais faisait confiance à son instinct , aussi sanglait soit-il, et savait qu'il la conduirait à bon port. Ses pas étaient légers et ne faisaient aucun bruit au contact du sol, elle parcourait les longs couloirs inconnus dans le silence. Au bout d'une dizaine de minute, Ley Nah s'arrêta de marcher. Cela faisait beaucoup trop longtemps qu'elle tournait en rond, le Labyrinthe de Dédale à coté ? Une belle blague ! Elle s'adossa contre le mur le plus proche et relâcha les muscles de sa nuque, laissant ainsi ses cheveux se balancer dans le vide, elle s'avouait vaincue et n'avait plus qu'à retourner dans le hall. Au bout de quelques secondes, elle entendit quelque chose qui venait de derrière elle et se décolla violemment du mur. Une harpe ? Oui, elle aurait reconnu ce son entre milles, c'était bien une harpe , et elle provenait de la salle d'à coté. Ley Nah ramassa son ombrelle, sa valise et s'empressa de coller son oreille contre la porte. Elle prit une grande inspiration : deux ... non , une personne, il n'y avait pas plus que 5litres de sang dans cette salle. Elle le sentait. Il s'agissait de sang jeune, ces hématies n'avaient pas plus de 20ans et ne semblait pas plus abimées que ça.
Elle poussa délicatement la porte et s'introduit dans la salle en question. Là, se trouvait un jeune homme qui ne devait pas avoir atteint la vingtaine, comme son sang l'indiquait. En l'apercevant, Ley Nah ne put s'empêcher de sourire béatement, il faut dire qu'il était incroyablement charmant. Des cheveux d'un blond presque aussi surprenant que le sien, une peau parfaite, une morphologie agréable et surtout ... un manière de jouer plus qu'envoutante. Et comme Ley Nah aimait la musique presque autant que le sang, difficile pour elle de résister à un tel spectacle.

« Hm, Apollon devrait être jaloux ... J'ai bien fait de suivre mon instinct.»


Dit-elle en affichant un grand sourire ... qui laissait apparaitre deux grandes canines acérées.


Dernière édition par Ley Nah Hope le Sam 20 Mar - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmlle-lenalee.skyblog.com
Alistair Dumoulin

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/03/2010
Particularité : Modéliseur
Humeur : Espiègle~~

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Sam 20 Mar - 0:49

Alistair était autant que possible concentré sur sa musique. Parmi la liste des choses qu'il pouvait faire, jouer de la harpe était ce qu'il préférait. C'est alors qu'il entendit une voix incroyablement douce le sortir de sa rêverie tranquille. Une voix pure, de jeune femme, sublime, envoutante. Et, de plus, qui lui disait qu'Apollon lui-même pouvait retourner au lit face à son talent. Il cessa de jouer, à son plus grand regret, et se tourna vers la demoiselle. Ravissante, c'était le mot. Délicate, habillée dans une robe à la longueur qui plaît aux hommes, les vrais, et pâle comme un cachet d'aspirine. Une poupée ?

"Oh. Tu savais pas ? Apollon s'est suicidé quand je lui ai piqué sa copine."

Elle avait un sourire splendide, tout aussi attirant que ses lèvres. Juste un détail en plein milieu de son visage ôtait un peu de magie à son charme incroyable : deux canines saillantes. On avait bien dit à Alistair de faire attention aux dons des autres, d'apprendre les couleurs des rubans, de porter le sien, et de s'attendre à tout. Son ruban était... rouge ? Il jetait un rapide coup d'oeil à celui de la jeune demoiselle. Sur son bras de porcelaine trônait en bracelet un ruban noir d'ébène. "Noir ? c'est mauvais ça non ?" Il prenait un air tout aussi détendu qu'il pouvait, souriait à son tour, charmeur comme à son habitude.

"Enfin... Je suppose que tu dois connaître ça, virer les dieux de leur règne de beauté. Tu as un léger accent que je connais dis moi... serais-tu une de ces charmantes petites anglaises qui sont en France en visite ? Ce sont celles que Vénus craint le plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ley Nah Hope

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Dans un manoir en Cymru
Particularité : Vampire
Humeur : Sanglante

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Sam 20 Mar - 13:42

La réplique du jeune homme amusa Ley Nah qui ne put s'empêcher d'éclater de rire. Un rire véritable, un rire pur. Un de ces rires chantants dont l'oreille retient les notes et dont le cerveau s'amuse à repasser en boucle. Un de ces rires uniques qui envahissent toute une salle et qui marquent ses murs à vie. Un de ces rires charmants qui illuminent un regard et qui donnent de jolis traits au visage. Le compliment qu'il lui fit obligea le blanc de ses joues à virer au rose pale, et oui , même les vampires aux cœurs de pierre comme Ley Nah rougissent sous les compliments d'un bel adonis. Pour tenir de tels propos, la modestie ne devait pas faire parti de la liste des qualités du jeune homme. Mais bon, avec un physique comme le sien, il pouvait se le permettre. Ce n'est pas Narcisse que les anciens qualifieraient de modeste.

« Un suicide ? Non , Hermès ne m'a rien dit. Mais bon, toute cette histoire ne m'étonne pas. Au fond , Apollon ne portait pas très bien son titre, normal qu'elle l'est quitté pour meilleur que lui.»

Dit-elle en se penchant légèrement et en déposant délicatement sa valise et son ombrelle sur le sol. Il faut dire que l'artiste qu'il était, ou qu'il semblait être, impressionnait la petite blondinette qui avait été subjuguée par les notes de sa harpe. Ley Nah regarda tout autour d'elle, l'allure de la pièce lui plaisait énormément. Tout en répondant au beau jeune homme, elle cheminait entre les différents instruments, tous plus captivants les uns que les autres.

«Anglaise ? Pas tout à fait ! En provenance de Cymru. Ce nom te dis quelque chose ? Parce que sont les jeunes filles de ces terres LA dont Aphrodite devrait se méfier. »

Le statut d'Aphrodite n'était pas celui qui convenait le mieux à Ley Nah. Une beauté empoisonnée comme la sienne avait sa place aux cotés d'Hades. Non pas que sa simple présence sur Terre puisse engendrer un changement de saison, mais il est clair que la souffrance, la mort et les enfers coulaient dans ses veines de sang noir. D'un pas lent, elle caressait le bois précieux d'un grand piano à queue, emmêlait ses doigts dans les cordes lourdes d'une contrebasse et jouait avec les touches cuivrées d'un énorme saxophone, avant d'arriver à l'emplacement du beau blond. Au delà du doux parfum qu'il portait, il y avait l'odeur de son sang. Un sang incroyablement attirant, légèrement marqué par la solitude, qui elle-même était délicatement noyée dans l'espièglerie.

« Et cette délicieuse manière de jouer, d'où est-elle originaire ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmlle-lenalee.skyblog.com
Alistair Dumoulin

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/03/2010
Particularité : Modéliseur
Humeur : Espiègle~~

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Sam 20 Mar - 20:11

Et la poupée se mit à rire. C'était un rire qui tintait à ses oreilles comme des clochettes, comme un toast porté sur une flûte en cristal, c'était un rire pur, fin, délicat, qui résumait à lui même toute l'exquise personne qui lui faisait face. Délicieux. Alistair s'en délectait autant qu'il en était possible, remémorant ces sonorités, souhaitant les imiter. Il était fier d'avoir pu réveiller une telle chose chez la demoiselle.

"Si j'étais une fille je rirais comme ça, c'est trop la classe." songea-t-il, ne prêtant plus attention à la jeune fille un instant, pour mieux se concentrer sur les échos de sa voix.

Elle lui parlait de ces terres là, celles où sont nées les légendes galloises. Que seraient devenus ses parents sans y passer leur été ? Les gallois aussi étaient plongés dans la corruption, et avait commis l'effroyable crime d'avoir été le peuple des celtes. Pour cette raison, bien que noble à la base, il n'aimait pas plus Cymru que Eire (l'Irlande en irlandais). Arrivé en France, il n'avait pas quitté la Bretagne. Cet attachement de ses parents pour les lutins verts et autres korrigans le débectait plus qu'autre chose. Il lui rappelait sans cesse à quel point il était insignifiant à leurs yeux. D'où était-il originaire ? c'est vrai, ça, tiens. La question ne se pose pas, et pourtant...

"Je viens du pays où l'on considère St-Patrick comme un dieu, et la bière comme une ostie. J'y ai appris à jouer de la harpe.. à l'irlandaise. Il paraît que le son est bien plus beau lorsqu'on a appris les bases en Irlande, mais moi j'vois pas la différence avec mon prof'. Donc t'es galloise ? On est voisins, alors je dois de me présenter à vos yeux, miss. Moi c'est Alistair Owen Alexander, mais appelle moi juste Alistair."

Se faisant, il se tourna, porta un regard sur la beauté éblouissante de la jeune demoiselle qui était à présent à ses côtés, lui fit un clin d'oeil accompagné de son sourire le plus charmeur, et s'écarta légèrement de la harpe. Il pensait à l'épater avec ses pouvoirs mystiques mais, impressionné par le ruban noir qu'elle portait, se disait que c'était vain.

"Elle doit être capable de bien mieux... et je demande qu'à voir, moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ley Nah Hope

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Dans un manoir en Cymru
Particularité : Vampire
Humeur : Sanglante

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Dim 21 Mar - 20:14

En provenance d'Eire ? Ley Nah n'avait pas vraiment eu l'occasion de s'y rendre, mais ses parents y avait séjourné quelques siècles et jamais elle ne s'était lassé d'écouter les aventures qu'ils y avaient vécus. La terre natal du jeune homme était un de ces merveilleux pays froids et humides qui faisaient rêver la blondinette. Des pays où le ciel, aussi sombre soit-il, rendait le plasma de ses habitants plus que jouissif, comme dans sa chère Cymru où il était particulièrement gouteux. Ley Nah comprenait mieux pourquoi l'odeur du sang du jeune homme était aussi irrésistible. Même si il ne venait pas de l'illustre mont Olympe, de la belle Constantinople ou de la légendaire Babylone, ses origines étaient des plus nobles. Après s'être convenablement présenté, le blondinet lui adressa un clin d'œil accompagné d'un sourire qui ne pouvait que la chamboulait. Elle posa discrètement sa main droite contre sa joue glacée qui commençait à re-virer au rose pale.

« Han, quel merveilleux pays ! Je n'y suis jamais allé mais j'en ai énormément entendu parler. J'aime ces petits bouts d'Eden où cet ordure d'Helios ne se mêle pas de tout et de n'importe quoi.»

S'extasia-t-elle les iris imprégnées d'étoiles et la tête pleine d'images toutes plus féériques les unes que les autres. Il faut dire que ce fourbe de conducteur de char avait une position privilégiée là où il était, et Ley Nah n'aimait pas tellement cela. "Alistair Owen Alexander". Le nom qu'il portait était à son image : élégant, distingué, agréable. « Alistair Owen Alexander », ce nom tournait en boucle dans son esprit, comme un de ses nombreux CD de musique classique qu'elle laissait fumer dans son lecteur.

« A ... lis ... tair, répéta-elle lentement, j'aime beaucoup, c'est poétique. C'est à mon tour de me présenter : Ley Nah Hope.


Hope, "Espoir" dans la langue de Shakespeare. Lorsqu'elle prononçait son nom, elle ne pouvait s'empêcher d'articuler les trois parties de celui-ci, en souriant de toutes ses dents et de toutes ses canines. Le ton qu'elle prenait lui donnait des allures de Circée et ses yeux luisaient de manière peu commode. Il faut dire que son nom était aussi à son image : délicieusement empoisonné.

« Mais, appelle moi comme tu veux ! Et ... est-ce qu'Alistair a d'autres talents cachés ?»


Peut-être pouvait-il lui jouait un petit ' quelque chose ' au piano, qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmlle-lenalee.skyblog.com
Alistair Dumoulin

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/03/2010
Particularité : Modéliseur
Humeur : Espiègle~~

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Dim 21 Mar - 22:48

Elle avait un prénom incroyable, improbable, inouï. Comme le sien ; le genre de prénoms qu'on ne voit pas venir, qui sort de nulle part, et qui ne sera jamais porté que par soi : Ley Nah. Dans l'immédiat, aucun surnoms pour elle ne lui venait à l'esprit, mais il savait qu'il trouverait vite. Il souhaitait, à peine arrivé déjà, garder contact avec cette magnifique créature le plus longtemps possible.. avec l'option "rester en vie", évidement. Non pas qu'il se méfiait d'elle, mais plutôt de la teinte sombre du satin à son poignet.

"Si je sais faire d'autres choses ? Oh, tellement, ma dame, que la liste serait trop longue à faire. Voyez vous, il existe nombre de qualités en chaque personne de ce pensionnat, on ne peut en douter, je le conçois. Voyez, moi par exemple, sous mes apparences rustres, je peux cependant m'adresser à vous comme un gentleman se doit de le faire. Mais c'est trop pas naturel. J'aime pas. Enfin, pour ce qui est de mon savoir.. j'arrive à pousser l'être humain dans ses derniers retranchements, ses derniers espoirs et vanités, jusqu'à le forcer à devenir entre mes mains.. un simple pantin."

Et comme pour s'illustrer, Alistair, tout en parlant, avait modélisé la harpe en pantin à l'aspect de Pinocchio, le célèbre mais néanmoins étrange pantin de bois. Il tenait en ses mains les ficelles du vrai-petit-garçon-de-papa-Geppetto, et le faisait danser de ses doigts, comme indifférent, poursuivant son discours. Il fixait le regard bleu fluorescent de la jeune fille, épaté qu'il puisse exister une telle couleur en ce monde, et pour des pupilles de surcroît.

"Il a même le nez qui s'allonge."

Et à ses mots, le nez du petit pantin prit 10 bons centimètres de longueur.

"Mais ceci Madame n'est qu'un aperçu de ce que j'ai à offrir aux regards des damoiselles à qui chaque vœu est accordé. Avez vous demandé un italien romantique, en tenue de matelot, qui vous jouerait de la mandoline en vous narrant quelque vers ? Trois secondes, et il est là."

Alistair, qui n'aimait pas le sport mais qui était doué naturellement dans cette matière du simple fait d'être un garçon souple, effectua une de ses spécialités. Le pantin en main, il fit un salto-avant des plus impressionnants, en modélisant ses habits en T-shirt rayé blanc et bleu marine, pantalon court, chaussettes blanches hautes, et souliers vernis. Un vrai petit écolier.. de la mer. La guitare-harpe-pantin, elle, était devenue une charmante petite mandoline, et atterrissant -presque- sur ses pieds, Alistair se retrouvait la description parfaite du "bel Italien", juste dans le dos exquis de Ley Nah. C'était comme un tour de passe-passe... qui nécessitait cependant beaucoup trop de concentration au petit démon, qui décidait d'offrir aux yeux de sa spectatrice un dernier morceau, avant de s'arrêter, essoufflé qu'il était. Se penchant sur elle, il joua un gentil petit morceau de mandoline, et n'osant pas chanter, il lui sourit simplement de toutes ses dents.

"Mais rien n'était réel... Enfin.. c'est à toi de voir."

Il claqua des doigts, et chaque mèche de cheveux qui tenait magiquement en place, chaque corde de sa mandoline, chaque fibre de tissus revint à sa pose initiale. Il retenait son souffle, complètement crevé, espérant que cela ne se verrait pas, sans trop d'espoirs.

"Et toi, qu'est-ce que t'as dans le ventre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ley Nah Hope

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Dans un manoir en Cymru
Particularité : Vampire
Humeur : Sanglante

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Lun 22 Mar - 0:26

«Si je sais faire d'autres choses ? Oh, tellement, ma dame, que la liste serait trop longue à faire. Voyez vous, il existe nombre de qualités en chaque personne de ce pensionnat, on ne peut en douter, je le conçois. Voyez, moi par exemple, sous mes apparences rustres, je peux cependant m'adresser à vous comme un gentleman se doit de le faire. Mais c'est trop pas naturel. J'aime pas. Enfin, pour ce qui est de mon savoir.. j'arrive à pousser l'être humain dans ses derniers retranchements, ses derniers espoirs et vanités, jusqu'à le forcer à devenir entre mes mains.. un simple pantin.»

Après cette réplique, qui n'était pas dénuée d'un certain charme, Alistair réalisa quelque chose d'inexplicable. Les cordes de la magnifique harpe, qu'il manipulait si bien, se métamorphosèrent en pantin dont il tirait les ficelles. Comment avait-il fait cela ? Ley Nah n'en avait aucune idée, mais jamais, de sa courte vie de vampire immortelle, elle n'avait vu un tel phénomène. Ses lèvres délicates s'étaient légèrement entrouvertes sous l'effet de la surprise, laissant apparaître ses dangereuses canines.« Nom de Zeus …» Lorsqu'il allongea le nez du pantin en question, la blondinette fut encore plus surprise. Ses parents l'avaient prévenu quant aux anomalies des élèves de Lutwidge, mais Ley Nah ne s'attendait pas à ça! Elle cligna des yeux deux ou trois fois, était-ce bien réel ? Et sans que son esprit de vampire n'est le temps de trouver l'ombre d'une réponse, le jeune homme effectua quelque chose de tout aussi surprenant. Il lui parla de marin Italien à mandoline, avant de cabrioler au-dessus de sa petite tête blonde de poupée hébétée, pour enfin arriver dans son dos. Elle le sentait. Son odeur et sa présence se mêlait à quelques douces notes de mandoline. Sans se retourner, Ley Nah compris qu'il venait de « créer » ce dont il lui avait parlait juste avant de jouer les acrobates. Stupéfiant. Lorsqu'il claqua des doigts, elle tenta de reprendre ses esprits. Il faut dire que Ley Nah était facilement impressionnable, même si il lui arrivait de ses donner des airs. Voilà , qu'après cette magnifique démonstration, il lui retournait la question qui avait donnait naissance à ce magnifique spectacle.

«Incroyable .. je n'avais jamais vu de choses aussi … de choses aussi stupéfiantes de toute ma vie. Alors, le bel harpiste a, en plus de ses talents de musiciens, des facultés aussi exceptionnelles que celle-ci !»

Elle aurait bien aimé qu'il continue à manipuler les matières, pour le plaisir des yeux, mais il s'attendait à ce que ce soit ELLE qui fasse une démonstration de ses talents maintenant. Seulement voilà, l'art de tuer, n'est pas une faculté dont on doit être fière et que l'on doit clamer sur tout les toits, le jeune homme risquerait de prendre peur. Ley Nah sentait son corps contre le siens. Elle sentait également le divin fluide qui animait ce splendide pantin de chaire se déplacer en lui. D'un geste lent, elle leva son bras gauche, porteur de son ruban de charbon, et porta sa main glacée contre la joue du jeune homme qui se trouvait quelques centimètres plus haut que son crane de vampire. Ley Nah tourna délicatement sa tête vers la gauche, de manière à capter le regard d'Alistair. Elle sourit de son sourire le plus malfaisant et, après avoir passer sa langue sur ses canines, répondit d'une voix des plus enchanteresses :

« En moi, coule un liquide sombre, un liquide aux vertus insoupçonnées et souvent incomprises. Je pourrais te faire une démonstration de mes talents mais … tu risquerais de te retrouver hors d'état de suivre.»

La main de glace qui était posée sur la joue chaude d'Alistair descendit lentement, refroidissant tout sur son passage, jusqu'à arriver au cou du jeune homme. Cou, qu'elle ne put s'empêcher de caresser de manière indécente. Cou, dont elle rêver de percer la peau.

« Tu comprendras bien assez vite, je n'ai pas besoin d'en dire plus quant à mes … capacités. Aussi étranges soient-elles».

Les canines de Ley Nah n'attendait que ça , mais , elle ne fit rien de tel. Une petite voix ne cessait de lui martelait les tympans « Quelques centilitres, et après, tu t'arrêtes !» qu'elle lui répétait en boucle, mais une fois lancée, difficile de s'arrêter. Et qui plus est, Ley Nah ne voulait pas voir sa nouvelle rencontre s'éteindre par sa faute, du moins, pas pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmlle-lenalee.skyblog.com
Alistair Dumoulin

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/03/2010
Particularité : Modéliseur
Humeur : Espiègle~~

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Lun 22 Mar - 22:21

"Je ne demande qu'à voir. Mais .. ce sang là.."

Si Alistair n'en était pas sûr au départ, il avait maintenant compris à qui il faisait face. Il faut dire que les protubérantes canines qu'affichait avec fierté et gaité de cœur la douce Ley Nah aidaient beaucoup. Elle passait sa langue dessus et.. peu insensible à ses charmes, Alistair ne pu nier qu'il adorerait qu'elle fasse sa sur ses propres canines. Il y avait cependant quelque chose qui coupait en lui toute poussée hormonale adolescente de quelconque type : le ruban aux couleurs de la nuit froide d'hiver pluvieux au coin de ses yeux... et cette pâleur extrême. Le contraste était grand entre le satin et sa peau, mais c'était sans compter sur la froideur des doigts de Ley Nah. Elle lui gelait littéralement le cou. Non que ce fut désagréable.. ça aurait même été parfait, si le ruban avait été bleu. Contenant ses tremblements et peurs internes histoire de ne pas faire accélérer son pouls (qui était palpable facilement pour la jeune fille, ayant ses doigts posés sur la carotide..), Alistair se saisit très calmement de la main de Ley Nah, y posa un baiser doux et tranquille, et approcha ses lèvres au plus proche des tympans de la vampiresse, chantonnant doucement les célèbres paroles :

"Ça n'est pas pour ton vilain nez"

Il s'avouait assez fier. Il avait réussit à conserver son ton espiègle et détaché, alors qu'il était collé à une fille incroyablement sexy, et mortellement dangereuse à la fois. Elle était vraiment belle, il ne pouvait le nier. Vraiment. Alors qu'il tenait encore la main délicate de la jeune fille dans la sienne, il la "remit en place" : le bras le long du corps. Il était fatigué d'avoir usé ses pouvoirs et pour tout dire, terrifié à l'idée de se faire sucer le sang. Au début, ça pourrait être agréable, mais il aurait trop vite des vertiges et n'aimerait plus du tout. Alistair, avec son courage dans ses talons, n'en restait pas moins curieux. Il prenait son air le plus averti et intéressé pour poursuivre :

"Alors mh.. je suppose que tu es ici parce que tu n'as pas été très sage, j'ai tord ?"

Il espérait du fond du cœur et des veines qui en sortaient que cette supposition était fausse, et qu'il ne risquait pas sa vie en compagnie de Ley Nah. Elle était trop charmante, comme demoiselle, pour qu'on l'abandonnât à son sort sous prétexte qu'elle était dangereuse.. et pourtant, il l'avouait : il flippait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ley Nah Hope

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Dans un manoir en Cymru
Particularité : Vampire
Humeur : Sanglante

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Ven 26 Mar - 0:11

Les mortels se retrouvant entre les canines de la Ley Nah étaient tous plus surprenants les uns que les autres. Mais ceux que la blondinette aimait par dessus, ceux qui la fascinaient au plus au point était ceux qui se laissait envahir par la peur. La peur, la vraie. Avec ses sueurs froides, ses tremblements, ses crises de tétanie, ses lamentations, toutes ces belles choses qui ne servaient qu'à augmenter le plaisir qu'elle pouvait ressentir à aspirer la vie de ses victimes. Tout en promenant ses doigts gelés dans le cou d'Alistair, Ley Nah pouvait sentir cette peur qu'elle aimait tant , monter en lui. Elle parcourait ses artères, ses veines et même les plus petits de ses capillaires sanguins. Il avait compris, c'était évident. Mais étrangement , il ne détala pas en récitant d'étranges incantations et en brandissant de l'ail comme n'importe quel idiot normal l'aurait fait, et préféra garder son calme. Réaction que Ley Nah trouva forte intéressante et qui ne sut que stimulait son appétit sanglant. Avec délicatesse, le jeune homme s'empara de l'élégante main de Mrs Hope pour y déposer un doux baiser.

« Je ne demande qu'à voir. Mais .. ce sang là.. Ça n'est pas pour ton vilain nez »

Disait-il en chantant prêt de son oreille.
"Ce n'est pas pour ton vilain nez" ? Amusant. En compagnie d'un être aussi venimeux que Ley Nah, ce sang dont il se disait propriétaire, risquait très vite de finir en mets. Dès l'instant où la dangereuse avait analysé ce précieux liquide, avant même de pénétrer dans la salle, elle savait qu'elle ferait de lui la plus délicieuse de ses victimes. Discrètement, il remis le bras de la jeune fille le long de son corps. Surement pour éviter que Ley Nah ne se jette violemment sur lui, chose dont elle était tout à fait capable.

« Alors mh.. je suppose que tu es ici parce que tu n'as pas été très sage, j'ai tord ? »

« Disons juste que … j'étais la Charybde de la famille Hope, une vraie allégorie de la gourmandise. Et mon péché capital a fini par couter très cher à ma famille. L'horrible être au sang noir était beaucoup plus "présent" que le vulgaire pantin constitués de banales cellules humaines, qui, à part s'assujettir et demeurer dans l'ombre, ne savait absolument rien faire. Du coup ... »

Le sang noir, ou le ' Nectar Des Dieux ', comme elle se plaisait à le nommer quelque fois, était à l'origine de la nature vampirique des Hope. Encore plus froid que leur peau et encore plus surprenant que leurs canines, il s'avérait être un véritable poison pour quelconque humain qui y goutait. La composition de ce sang noir de glace restait incertaine et pouvait varier selon les générations : celui de Ley Nah par exemple, était encore plus toxique et malsain que celui de ses parents, ce qui expliquait pourquoi la jeune fille était aussi cruelle. Cet ambroisie mortelle renfermait le secret de l'immortalité et de la régénération rapide de toute une lignée de vampire. Elle se retourna lentement pour se retrouver face au jeune homme. Il était beau , attirant, agréable, charmeur, drôle et Ley Nah aimait beaucoup discuter avec lui, voila pourquoi elle ne comptait pas le tuer tout de suite. Elle pointa son doigt en bas du torse d'Alistair et le fit courir le long de son buste tout en le suivant des yeux et tout en se léchant les canines. Ley Nah l'arrêta au niveau de son menton, et avec le même ton qu'elle prit lors de sa présentation, lâcha :

«... je les ai tous dévorés»


Provocation. Vu la manière dont il avait réagit à la précédente caresse de la belle, il est clair qu'il n'apprécierait pas plus celle-ci. Ley Nah soutint le regard du jeune homme deux secondes avant d'abandonner sa proie. Il faut dire que plus elle se collait à lui, plus le désir le dévorer montait. Il l'attirait énormément. Elle s'éloigna de quelques décimètres et rétorqua aussitôt :

« Mais je suppose que le Midas des matières, aussi, a de belles raisons de se retrouver ici.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmlle-lenalee.skyblog.com
Alistair Dumoulin

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/03/2010
Particularité : Modéliseur
Humeur : Espiègle~~

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Mar 6 Avr - 1:02

Lorsqu'elle prononça ses mots, Alistair sentit une émotion forte se propager en lui. Ses doigts délicats se baladaient jusqu'à son menton, son visage de poupée le défigurait. Il sentit sa poitrine tressauter aux battements de son cœur qui commençait à l'effrayer. Ces pulsations résonnaient, dans ses tempes, ses veines, parcourant tout son corps jusqu'au bout de ses doigts. Et tout ses muscles étaient crispés. Cependant, un doux sourire s'affichait sur le visage d'Alistair. Il adorait ce qu'il ressentait à l'instant présent. Il était face au danger, un danger pur et magnifique. Et une incroyable poussée d'adrénaline venait de le traverser : il se sentait capable à présent de soulever des montagnes.

"Ah oui ?" fit-il, euphorique. "Maintenant que tu me le dis, tu dois avoir le parcours "classique" d'un vampire enfant.. Les hormones, tout ça, ça doit faire des ravages chez vous ! Ce qui m'étonne, c'est que tu sois plus la gourmandise que la luxure. C'est un peu décevant, je te l'avouerais..."

Elle l'attirait. Non pas seulement car elle était terriblement belle et tout aussi dangereuse, mais il y avait aussi une force qui tirait son torse vers ses doigts, sa main vers la sienne.. sa langue sur ses fameuses canines, et ses lèvres sur les siennes. Elle souhaitait certainement le dévorer, et c'est ce qu'il souhaitait aussi envers elle. La dévorer. Cette sorte d'excitation prit fin lorsqu'il réalisa : cette attirance devait simplement provenir de ses pouvoirs vampires mystiques. Il était terriblement déçu d'y céder, mais elle était trop forte pour lui.

"Oh bien sûr. Les gens d'ici n'ont pas apprécié que j'étale mon génie et mon savoir-faire devant mes petits et petites camarades. Alors on m'a envoyé ici.."

Pour être réaliste, Alistair aurait dû répondre que c'étaient ses parents la cause de tout. Du début à la fin. Sa solitude, son désir de devenir visible, et plus transparent à leurs yeux, sa force née de ses mains lorsqu'il n'était encore qu'un enfant.. c'était leur faute. Cependant, pouvait-il les blâmer ? Pouvait-il aisément dire "Je suis ici car mes parents aiment l'Irlande." ? C'aurait été stupide de répondre oui. Alors la faute portait sur lui, même s'il n'y croyait pas une seconde, lui. Si on lui demandait qui l'avait fait venir ici, il répondrait avec une froideur extrême : "C'est moi". Mais il n'y croirait jamais. Soupirant légèrement, se rendant compte avec allégresse que l'étreinte psychologique de la vampiresse commençait à s'effriter, et que bientôt il ne craindrait d'elle que ces crocs, au lieu de les désirer, Alistair recula et s'assit sur une chaise qui était là, simplement, comme préparée et prédisposée à recevoir son royal fessier. Il était fier qu'elle soit là, cette chaise. L'organisation parfaite, prévue ou pas, était un signe de classe naturelle. Il lança son regard le plus taquin possible à Ley Nah, pour lui demander :

" Alors dites-moi, Mademoiselle Hope, combien de vos petits-amis avez vous tués ?"

Qu'elle se sente offensée ou pas, la délicatesse n'était pas d'Alistair un trait connu. De toute façon, c'était aussi osé que la robe qu'elle portait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ley Nah Hope

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 15/03/2010
Localisation : Dans un manoir en Cymru
Particularité : Vampire
Humeur : Sanglante

MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   Mar 20 Avr - 17:04

« Classique ?» Qui respecte les usages habituels, les usages conventionnels. Caractériser le parcours d'un enfant vampire, de « Classique », venait-il de faire ? Un sourire en coin et un sourcil relevé animèrent le doux visage de la Belle. Parler sans savoir, une chose que la race humaine, en permanence, s'amusait à faire. Parlait-il de ce parcours classique qu'il avait pu observer dans une centaine de films de mauvais goût , ou alors , dans un millier de ces livres mal construits? Ley Nah n'apprécia qu'à moitié, mais ne pouvait en vouloir à ce bellâtre de s'abrutir avec ce genre de scénario fichtrement foireux. Tant pis pour lui, il se rendrait, bien assez vite, compte que Ley Nah n'était pas une vampiresse de roman. Moins il en savait sur elle, mieux c'était, ainsi, elle pourrait continuer à jouer.

Apparemment, Alistair avait eu les même soucis que Mrs Hope, une discrétion hors du commun. Même si sa discrétion à lui ne mettait pas en péril la vie de ses petits camarades, comme il se plaisait à les nommer. Sa réponse, contrairement à celle de Ley Nah, très courte fut, et le silence qui la suivit, étrange s'avéra. La question semblait délicate. Ley Nah aurait adoré en savoir plus mais il n'était pas décidé à en dire plus. Il s'écarta de la vénéneuse et se laissa tomber sur une chaise. L'envie qui vint à Ley Nah à ce moment là ? Le rejoindre et se poster à califourchon sur lui. Étrange non? Ses pulsions vampiriques la poussait à le charmer, l'ensorceler, l'envouter et le posséder. Et ses pulsions humaines la poussait à être ... « prêt de lui ». Car il ne faut pas oublier qu'un Hope est un pantin de chaire et d'os. Elle sentait le sang du jeune homme remuait dans ses veines. En effet, parler de sa venue ici n'était pas une bonne idée. D'autant plus que la solitude qu'elle sentait monter en lui ne faisait qu'exciter ses sens. Dangereuse la Ley Nah, dangereuse.

Changement de sujet. Il ne s'attarda pas plus sur ça et posa immédiatement une question à Ley Nah. Question, d'une finesse incroyable soit dit en passant, qui fit sourire la belle . La blondinette se rendit jusqu'au piano qui ne se trouvait qu'à un mètre derrière elle. Un splendide piano à queue d'un noir profond et intense. Elle monta sur le petit tabouret tout de velours recouvert, et grimpa sur le corps du piano. Ley Nah s'installa au bord , jambes dénudées se balançant dans le vide, de manière à se retrouver face à la fenêtre et de profil par rapport à Alistair. De là où elle était, il n'avait rien à craindre d'elle.
« Oui, la gourmandise. Je suis, selon la définition, désireuse d'aliments jugés particulièrement agréables. Je dirais même , désireuse d'un aliment particulièrement jouissif.»

Ley Nah s'allongea lentement sur le piano et ses cheveux se répartirent tout autour d'elle en soleil. Un genou relevé, les bras dirigés vers les touches, tête tournée en direction d'Alistair

« Mais si vous le désirez, l'aliment dont je parle peut être tout autre. Et dans le cas suivant, gourmandise deviendrait luxure, vous ne pensez pas ?»


Allumeuse. Heureusement qu'il n'était pas prêt d'elle. Une telle position ne pouvait que stimuler l'appétit masculin, vilaine jeune fille ! Elle rit de son rire habituel et enchaina, dans cette même position, d'une voix sombre et aguicheuse :

« Et c'est avec ce genre d'argumentation osée que j'ai séduit la belle trentaine de « petits-amis » que je me suis mis sous la dent. Les mâles humains sont faibles, une robe un peu trop courte, une attitude un peu trop provocante et leur sang est miens. Mais tu n'es pas ce genre d'homme, je me trompe ? Il m'en faudra bien plus pour te capturer. Peut-être même réussiras-tu à me dévorer avant que je ne le fasse … Alistair.»


Une phrase codée qui signifiait qu'elle n'avait vraiment pas l'intention de le mordre. Surement parce qu'elle avait envie de le connaître un peu plus avant ! Mais vous comprenez, dire ce genre de chose clairement , hors de question. Il n'avait qu'à décoder s'il y tenait, mais elle ne le ferait pas pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmlle-lenalee.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de musique ~~ [Ley Nah]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de musique ~~ [Ley Nah]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne
» Musique médiévale
» Quiz #12 La Musique du Quebec (no1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Lutwidge :: Aile du personnel :: Salles de classe :: Salles d'Arts-
Sauter vers: