Pension Lutwidge

L'éternité, c'est long, surtout vers la fin.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Die Welle

Aller en bas 
AuteurMessage
Luce Joy Kennedy

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 25
Localisation : New York
Particularité : Voit les morts et les attire.
Humeur : Timide

MessageSujet: Die Welle   Ven 7 Mai - 19:09

Luce se promenait dans le bois, c'était un endroit calme et agréable. Elle marchait, sans vraiment avoir un but précis, elle révassait et quand elle voyait quelque chose d'intriguant, elle le photographiait. Une grenouille, un champignon rouge, une feuille d'érable, tout était bon à photographier. Quelques fois, Beth arrivait et discutait avec elle. Cette fois là, elle paressait suspicieuse, quelque chose la dérangeait. Luce fronça les sourcils et s'arrêta.
"Que ce passe-t-il?"
Beth eu un petit sourire tristouné et baissa les yeux.
"Théo est tout le temps triste. Ce sont les seuls fantômes ici et apparemment ils ne peuvent pas aller plus loin ou partir aux cieux. Ils sont bloqués ici comme des rats dans une boîte en carton. Comprends-tu? Ils vont rester éternellement ici! Il faut que je les aide."
Elle fit comme si elle lui tenait l'épaule (ce n'est qu'un fantôme).
"Va rejoindre les autres. Je m'occupe de Théo. Il est temps que tu te fasses de vrais amis.
-Comme si ce n'était pas le cas! Je t'es toi!
-Luce, soit vivante, profite en, personne n'est éternellement vivant."
A ces mots, Beth disparut. Luce resta seule, un peu hébétée. Elle soupira et commença à sourire bêtement.
"Bon, ressaisis tui ma belle, il faut que tu ailles voir les autres."
Elle courut. Qu'elle idée de courir dans le bois? Ne savait-elle pas qu'il y a des racines qui sortent de la terre? Oui elle le savait, mais il fallait qu'elle s'en prenne une, et BAM! Face contre terre, elle gémit. Ses habits étaient poussiéreux et ses mains écorchées. Ses genoux étaient en sang. Elle se releva et prit soins de faire attention ou elle mettait les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Israel Knopfer
Prince petit pois
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 26
Localisation : sous l'arbre à petits pois
Particularité : faiseur de petits pois
Humeur : rieuse

MessageSujet: Re: Die Welle   Jeu 13 Mai - 0:14

Israel était un enfant de la forêt.
Depuis tout petit, avec ses soeurs, il avait couru les bois et les rivières, et tiré de ses vagabondages une certaine science - connaissance des herbes et des champignons par exemple - même si pour ce qui était des champignons son savoir était lus approximatif, certaines dégustations avaient mal tourné.
Il marchait les mains dans les poches, de tronc en tronc. il avait tâché son pantalon et ses chaussures étaient fichues, mais il ne boudait pas son plaisir.
Quand il eut bien marché, il se sentit fatigué et s'assit sur une souche. Il tira de sa poche un paquet de Marlboro, vissa une cigarette à ses lèvres et gratta négligemment une allumette. La fumée monta en volutes, léchant les bords des feuilles bien vertes. Le jeune homme était absorbé dans une réflexion incroyablement inintéressante sur le CO2, la photosynthèse, et la taxation abusive du tabac sous nos galloises latitudes, quand soudain...

BAM

Il tourna la tête.
Une gamine aux longs cheveux châtains et aux improbable yeux violets, l'air hagard et mes genoux en sang, se relevait péniblement. Jetant autour d'elle des regards de bête farouche, genre ' zyva si j'retrouve la branche qui m'a fait tomber j'lui fais la misère '
Bon, pas exactement ce genre là. Une approximation, va-t-on dire.
Israel écrasa sa cigarette sous son talon, et jeta le mégot au loin d'un geste leste.

" Heu... ça va "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luce Joy Kennedy

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 25
Localisation : New York
Particularité : Voit les morts et les attire.
Humeur : Timide

MessageSujet: Re: Die Welle   Jeu 13 Mai - 14:09

Luce qui s'était déjà relevée fut coupée dans son élant par un jeune garçon. Celui-ci fumait une clope et avait l'air d'être là depuis un bon moment.

" Heu... ça va "

Luce essuya ses mains pleines de terre et remis ses cheveux correctement. Elle se redressa et lui sourit, c'est ce qu'elle savait faire de mieux.

"oui, très bien merci!"

Elle s'avança vers lui en regardant bien où elle mettait les pieds. Du sang coulait encore de ses genoux mais c'est comme si elle ne le sentait pas. Elle n'y prettait pas du tout attention.

"bonjour! Qui es-tu? Je m'appelle Luce joy Kennedy."

Elle lui tendit la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Israel Knopfer
Prince petit pois
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 23/01/2010
Age : 26
Localisation : sous l'arbre à petits pois
Particularité : faiseur de petits pois
Humeur : rieuse

MessageSujet: Re: Die Welle   Sam 15 Mai - 19:42

" Hmm... "
La main que lui tendait Luce était pleine de terre et maculée de quelques gouttes de sang sur le pouce droit. Israel tendit les doigts avec précaution avant de lui serrer la paume sans entrain, mais malgré tout avec fermeté.
" Israel Knopfer... "
Kennedy hein? Joy? Une Iralandaise? Pourquoi avaient-ils tous des prénoms composés dans ce pensionnat?
" Tu n'as pas l'air d'aller très bien. Le sang ça tâche et... - Il baissa les eux vers les genoux saignants de la petite fille - Seigneur! Mais c'est quoi ce trou d'obus? "
Les chairs avaient éclaté, littéralement, s'épanouissant comme une fleur, de petits lambeaux de peau blanche collant aux genoux. Le sang coulait lentement et serpentait le long de la ligne du mollet, trempant les chaussures. C'était relativement répugnant.
" Tu n'as pas mal pour le moment parce que l'épiderme est très entamé, mais si on ne fait rien dans une heure tu vas souffrir intensément. Et puis ici, en plus, les plaies ne... "
Il se mordit les lèvres. Les plaies ne cicatrisaient pas dans l'enceinte de Lutwidge. Qu'elle le veuille ou non, elle devrait bien finir par se soigner.
" Tu as laissé tomber ton appareil photo là bas, au fait " signala-t-il avant d'aller, gentleman, ramasser l'objet du délit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Die Welle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Die Welle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Lutwidge :: A l'air libre :: Bois-
Sauter vers: